Vous êtes ici: plus sur timitar

Plus sur Timitar

L’ESPRIT DE TIMITAR

Avec quatre soirées riches et foisonnantes en chanson amazighe et en artistes du monde entier, venus partager leur amour pour la musique, le Festival Timitar est plus que jamais un évènement international incontournable pour découvrir et apprécier les musiques d’ici et d’ailleurs. Dans un monde où la tendance est de plus en plus le repli, l’esprit Timitar veut au contraire montrer que la musique est bien la langue universelle, propre à rassembler tous les êtres humains autour des mêmes valeurs. C’est sous les couleurs des musiques traditionnelles comme actuelles que Timitar présente les sensibilités artistiques les plus diverses dans une chaude atmosphère de convivialité et de communion totale. Ainsi, la musique amazighe, le jazz, la musique « atlantique », ou encore la rgénéreuse musique des Rwayss se disputeront l’honneur de faire danser les spectateurs sur des chants et des rythmes venus de pays lointains. L’étonnement, la surprise, la joie de la (re)découverte vous saisiront à mesure que les différents groupes vous révèleront leur univers unique et quelque peu mystérieux. Il ne tient qu’à vous d’y entrer avec plaisir et vous laisser emporter aux rythmes des djembés et des tambours !

Le festival Timitar est considéré à juste titre comme la vitrine d’un art musical pluriel, comme la scène dédiée aux dialogues entre artistes amazighs et musiciens de divers horizons venus interpréter des musiques de leur région. Ambassadeur des valeurs d’ouverture à la Culture, quelle que soit sa provenance, et d’échanges entre les peuples, Timitar est reconnu mondialement comme un festival dévoué au partage de la culture musicale. C’est pourquoi son influence dépasse largement les frontières du Maroc, et ce, depuis plusieurs années. Cet accueil réservé aux artistes et à leur musique s’inscrit sous le signe de la bienveillance et de l’hospitalité, qualités savamment cultivées au Maroc. Générosité, partage, convivialité, échanges, ces quatre mots-clés résument parfaitement Timitar et les artistes qui lui donnent vie pendant quelques jours. Le succès jamais démenti et toujours croissant récompense de la plus belle des manières le festival et les artistes.

Cette seizième édition s’annonce comme particulièrement réussie. Plus de trente groupes présenteront des styles musicaux très divers. Timitar mettra particulièrement en valeur la musique amazighe. Des troupes traditionnelles héritières de ce style musical ancestral et populaire se succèderont pendant les quatre jours. Des Rwayss et Rayssates célèbres auront l’honneur d’ouvrir chaque soir le bal de grands artistes, en particulier Aarab Atigui, Rayssa Rkia Talbensirt, Rayss Outajjajt, père et fils, Fatima Tachtoukt, Rayss Taouss et Rayssa Fatima Tihihite. La richesse poétique de la musique millénaire amazighe trouvera en l’ensemble Aït Maten, Rayss Mohamed Bismoumin, Rayss Mohamed Ammerrakchi, Moulay idar Lmzoudi, l’Orchestre Raiss Lahcen Idhamou, Ali Chouhad, et Aït Laati ses meilleurs représentants. La scène actuelle amazighe sera incarnée par Inouraz, Ribab Fusion, Lahcen Anir, Karim Noujoum Souss ou Hicham Massine. Les voix féminines, comme chaque année, seront nombreuses à être invitées comme Najat Aatabout, Mnat Aichata, Rayssa Fatima Tihihite Titrit, Soukaina Fahsi, Rayssa et Khadija Taaialt.

Tandis que la jeune et talentueuse génération composée des groupes Hatim Ammor, de Sofiane Saidi & Mazada, Zakaria Ghafouli, Fontome, Betweenatna, Fnair, Said Mousker , Lahcen Anir, Ahmed Amaynou reprenant courageusement le flambeau de leurs aînés, produiront une musique nouvelle et originale, en mêlant avec bonheur et succès les musiques traditionnelles du Maroc avec les sons plus modernes et plus actuels venus d’ailleurs.

La scène électro DJs et VJs, comme chaque année sera riche en présence du collectif Toukadime, les Insoumises, Additive TV, Ali T, DJ AB, DJ Mr Samtrax, DJ Tekyes, VJ Kalamour…

Timitar nous portera vers les rivages de la Méditerranée où nous attend Eugenio Bennato, qui nous fera danser sur les rythmes trépidants de la tarentelle, musique traditionnelle de l’Italie du Sud. L’Orient, dont la culture est intimement liée à l’Afrique du Nord, dévoilera de jeunes artistes provenant de différents pays. Ainsi, Faia Younan, bien qu’ayant immigré en Suède, chantera avec passion les chants traditionnels de sa Syrie natale. Le groupe libanais The Chehade Brothers a su moderniser la musique arabe en en préservant l’aspect traditionnel.

Timitar fera une place à part pour l’Afrique de l’Ouest. En effet, de nombreux artistes de pays et de cultures différentes viendront étoffer une scène qui ne manque pas de talents à découvrir. Ismaël Lo, compositeur reconnu mondialement, compose ses œuvres en s’inspirant de la tradition musicale du Sénégal. Olga Cerpa nous révèlera ce qui se cache sous le nom mystérieux de musique « atlantique », fusion de la musique des Canaries et des influences portugaises et cubaines. L’assouf, style musical composé d’un cocktail de blues, de rock et de musique traditionnelle touareg est l’apanage du groupe Tinariwen qui ne consentira à le partager qu’un soir. Ethiocolor/Fendika, dont le succès sur la scène éthiopienne n’est plus à présenter viendra défendre les couleurs de l’Afrique de l’Est.

Enfin, l’Amérique, pétrie de cultures musicales toutes aussi différentes les unes que les autres, présentera les Wailers feat Al Anderson, le mythique groupe de Bob Marley, et La Chiva Gantiva, le groupe colombien qui réside une grande partie de l’année en Belgique, s’inspirant de la musique afro-colombienne, du rock et du funk pour créer un style unique.